top of page

Sinus pilonidal

Le sinus pilonidal est une pathologie fréquente, notamment chez les jeunes.

La peau du sillon inter-fessier est plus fragile à cet âge. Elle constitue aussi une zone de frottement.

L'inclusion de poils, de cheveux... sous la peau au niveau du sillon inter-fessier va former un granulome. Ce dernier peut être le siège d'une suppuration chronique ou d'un abcès.

Afin de prévenir ces complications, deux types d'interventions peuvent être proposées :

- Une exérèse complète du sinus pilonidal qui sera laissé ouvert (cicatrisation dirigée). Elle se réalise le plus souvent en chirurgie ambulatoire sous rachianesthésie (piqûre en bas du dos pour endormir le bas du corps). Une mèche est mise en place en fin d'intervention qui sera à changer quotidiennement par un infirmier au domicile jusqu'à cicatrisation complète.

Cette cicatrisation peut prendre jusqu'à plusieurs mois (les patients sont revus toutes les 3 semaines en consultation).

- Une cure par laser avec plusieurs cicatrices de petite taille. Elle se réalise selon les mêmes modalités (ambulatoire et anesthésique). Il n'est pas mis en place de mèche mais le patient doit procéder tous les jours lors de la douche à un massage de la zone opératoire du haut vers le bas afin d'éviter l'accumulation de sérosités (sérome). La cicatrisation est donc beaucoup plus rapide et l'arrêt de travail est limité.

Cette technique de développement plus récent peut potentiellement amener plus de récidive. En cas de récidive, il est possible de la réaliser à nouveau.

Les principales complications possibles des deux techniques sont le saignement à court terme et la récidive à long terme.

bottom of page